Classification des réactifs pour hématologie

février 17, 2023by Kalstein
YRA17-2-1280x1280.jpg

L’hématologie est une discipline clé dans le domaine médical, qui se charge de la détection, de la prévention, du diagnostic, du traitement et de la guérison des maladies liées au sang et aux systèmes sanguins. L’hématologie nécessite une grande variété d’analyses, pour lesquelles des réactifs spécifiques sont nécessaires. La spécificité fait référence à la qualité du réactif sur le substrat avec lequel il interagit, et une réponse se produit qui est susceptible d’être détectée et mesurée.

La classification des réactifs pour le diagnostic hématologique a permis le développement et la mise en oeuvre de procédures de détection des maladies du sang et du système immunitaire. Cette classification comprend trois catégories générales : immunoturbidimétrie, immunoessai chimioluminescent et immunoessai de chromatographie liquide à haute efficacité.

Quelles sont les procédures dans lesquelles les réactifs utilisés en hématologie interviennent ?

L’immunoturbidimétrie est utilisée pour mesurer la concentration de divers antigènes et anticorps présents dans le sang. Cette technique nous aide dans le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies auto-immunes, tant hématologiques qu’infectieuses. Il est basé sur les principes de la turbidimétrie, où les réactifs sont mélangés pour former une solution opaque qui est mesurée à l’aide d’une unité turbidimétrique.

Dans cette unité, l’absorption et la dispersion de la lumière sont enregistrées, en utilisant une longueur d’onde spécifique pour mesurer le matériau présent dans l’échantillonnage clinique. L’immunodosage chimioluminescent est basé sur une technique de diagnostic immunologique pour détecter les nitrites dans le sang. Il est réalisé en mélangeant le sérum avec une solution de réactifs spécifiques contenant une grande quantité de molécules sensibles à la lumière.

Les molécules sensibles à la lumière émettent un rayonnement lumineux lorsqu’elles entrent en contact avec le matériau présent dans l’échantillon. Ces utiles signaux lumineux qui permettent de détecter la présence de nitrites dans le sang, sont mesurés par un dispositif avec un détecteur de lumière. Cette technique d’immunodosage est très utile dans le diagnostic précoce de certaines maladies infectieuses, comme le paludisme.

L’utilisation de la chromatographie liquide dans les études hématologiques

Enfin, l’immunodosage par chromatographie liquide à haute efficacité a été développé pour détecter les protéines présentes dans le sang. Cette technique est basée sur la chromatographie liquide pour séparer les composants chimiques présents dans un échantillon, tels que les composants sériques du sang. Les composants sont séparés sur la base de leur solubilité dans une solution aqueuse stabilisée.

La séparation est obtenue par l’utilisation d’un mélange de réactifs enrobés de composants sensibles aux cytokines ou aux peptides présents dans le sang. Ce mélange est placé sur une colonne recouverte des réactifs appropriés, et les composants sont séparés en utilisant un gradient de pression. Cette méthode s’est avérée utile pour diagnostiquer des maladies du système immunitaire telles que la leucémie et d’autres maladies du sang.

Quels autres réactifs sont utilisés dans les études hématologiques ?

Selon l’application, il existe de nombreux autres types de réactifs utilisés pour le diagnostic hématologique. Il s’agit notamment des réactifs à base de cytokines, tels que l’interleukine-6, qui détectent une grande variété d’enzymes sériques et des réactifs ciblés sur les antigènes spécifiques des cellules sanguines. Ces réactifs ont des utilisations différentes telles que la détection d’infections, la mesure de l’hémoglobine et la mesure des composants sanguins.

La sélection appropriée de réactifs pour un diagnostic hématologique approprié dépend souvent de l’application spécifique d’un laboratoire. Les laboratoires peuvent également exiger une sélection spécifique de kit de réactifs hématologiques pour garantir une exactitude optimale pour les résultats des analyses. En conclusion, la classification des réactifs pour le diagnostic hématologique a été développée pour aider les médecins et les laboratoires à identifier et diagnostiquer les maladies liées au sang et au système sanguin.

À la lumière des progrès de la médecine, cette classification est devenue plus détaillée et englobe désormais plusieurs catégories, dont l’immunoturbidimétrie, l’immunoessai chimioluminescent et l’immunoessai de chromatographie liquide à haute efficacité. Cette classification est devenue de plus en plus importante, car les spécialistes de l’hématologie doivent sélectionner les réactifs appropriés pour garantir l’exactitude du diagnostic et du traitement des maladies du sang.

Ce que Kalstein offre aux hématologues

Kalstein, en tant que fabricant d’instruments de laboratoire, dispose d’une variété de modèles d’équipement pour les tests sanguins. Ces équipes combinent les dernières avancées technologiques dans le domaine, sont exactes et précises, et peuvent faire les déterminations de manière automatisée. Les équipements en vente peuvent être consultés sur les liens ICI et ICI ; les prix et les modalités d’achat peuvent également être consultés.

Kalstein

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

AUTO DEVIS