Spectrophotomètre de table pour mesurer la couleur dans les aliments

octobre 13, 2022by Kalstein
YR053406-3-IMG-300x300-1.png

L’importance de la couleur en tant que caractéristique physique et de qualité dans les aliments joue un rôle important dans les additifs alimentaires. Les consommateurs ont une préférence pour les produits attrayants et la couleur est la première chose qu’ils évaluent. Les colorants sont généralement utilisés pour mettre en évidence la couleur naturelle des aliments ou pour redonner la couleur perdue dans les processus chimiques mis en œuvre pour leur conservation. Cependant, la couleur dans les aliments n’est pas seulement un attribut esthétique.

Les colorants peuvent être d’origine naturelle ou synthétique, au niveau légal ils sont considérés comme un additif. Ces substances appartiennent au groupe des additifs qui présentent les plus grandes différences dans les législations des pays. Leur utilisation pourrait entraîner des situations préjudiciables à la santé du consommateur, car le produit pourrait ne pas être comme prévu, ou dans le pire des cas être toxique. D’une manière générale, dans les législations nationales, il existe diverses exigences concernant le type de colorant, la concentration et la déclaration de l’ingrédient dans l’étiquetage, et il est également obligatoire de caractériser les aliments par l’autorisation associée à la mise sur le marché. C’est pourquoi il est nécessaire de disposer de méthodes analytiques permettant d’obtenir des valeurs comparables et reproductibles. Les spectrophotomètres sont idéaux pour mesurer les concentrations d’additifs dans les aliments.

Dans le domaine de la science de l’alimentation, des recherches ont également été rapportées dans lesquelles des spectrophotomètres ont été utilisés pour quantifier les quantités de sodium, de calcium, de potassium et de magnésium dans les dérivés du lait, ainsi que pour évaluer la présence de minéraux dans des échantillons d’oeufs et de sodium, de potassium, de calcium, de zinc et de fer dans des échantillons de chocolat. Dans tous les cas, les scientifiques ont considéré la spectrophotométrie comme une technique analytique sensible, reproductible, simple et économique. Dans des études comparatives avec d’autres techniques, les auteurs concluent que c’est la meilleure option d’analyse.

Un peu d’histoire

Le spectrophotomètre a été inventé en 1940, par Arnold J. Beckman et ses collaborateurs, ce fut la plus grande découverte de la société Beckman. Avant cela, l’analyse chimique était lourde et tardive. Au début, la technologie de l’équipement était expérimentale, ce qui a conduit à une refonte constante, en cours de route, la lampe à hydrogène a été inventée, ce qui a apporté des améliorations. Au fil du temps, l’automatisation et l’amélioration de la vitesse de réponse ont permis d’intégrer progressivement des systèmes de contrôle et de détection qui ont abouti au spectrophotomètre actuel.

Spectrophotomètre pour analyse alimentaire

Le spectrophotomètre est un équipement d’analyse optique utilisé dans les laboratoires, qui permet de déterminer, d’identifier, et de quantifier l’énergie du faisceau lumineux d’un rayonnement électromagnétique qui est absorbé, transmis ou réfléchi par un matériau. Lorsque la molécule absorbe un photon, celui-ci augmente son énergie, passant à un état excité. Cette absorption provoque des transitions d’électrons entre les niveaux d’énergie, ainsi que simultanément des transitions vibrationnelles et rotationnelles. Cette différence est spécifique à certaines espèces, c’est pourquoi les équipements dégagent des spectres d’absorption qui sont uniques pour chaque substance et sont souvent utilisés comme une empreinte digitale. Cette technique permet une analyse quantitative des concentrations d’espèces et renforce l’information sur la nature de la substance.

Les spectrophotomètres se caractérisent par leur composition principale en :

  • La source, dont la puissance ne change pas dans la longueur d’onde considérée pour l’analyse.
  • Les sélecteurs, qui permettent d’isoler la longueur d’onde nécessaire à l’absorption de l’analyte. Il fonctionne comme une sorte de filtres qui laissent passer sélectivement les longueurs désirées, absorbant le reste.
  • Les cellules ou les bacs, ce sont des récipients optiques transparents où l’échantillon dissous est placé.
  • Les détecteurs de rayonnement transforment le signal et le convertissent en signal électrique. Ils doivent être sensibles au bruit de fond faible, avoir un signal amplifiable et de réponse rapide.
  • Les processeurs de signal et les dispositifs de lecture.

Chez Kalstein FABRICANTS, le spectrophotomètre de table YR053406 est idéal pour l’analyse des couleurs dans les aliments. C’est un équipement de laboratoire qui offre un écran tactile de 7 pouces, avec une interface conviviale, Bluetooth, capteur CMOS à double matrice de 256 éléments d’image, LED stable longue durée de vie, LED UV et lampe au xénon. Le spectre réfléchissant, le transmetteur et le capteur de température intégré permettent des calculs précis. La longueur d’onde varie de 360 nm a 780 nm. Pour plus d’informations sur tous nos équipements, pour ACHAT ou VENTE, vous pouvez visiter notre site Web : ICI

Kalstein

PARIS

Localisation.

2 Rue Jean Lantier, 75001, Paris – France.
(+33) 1 78 95 87 89(+33) 7 60 83 92 83

sales@kalstein.eu

NOUS SITUER

Nous sommes toujours proches.



AVANTAGES

Modes de paiement et d’expédition.



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux.

Restez informé de toutes les actualités du secteur.


Ouvrir le chat
Vous avez besoin d'aide?
Scan the code
Bonjour!
Comment pouvons-nous vous aider?