Comment fonctionne le Microscope pour détecter la variole simique

octobre 14, 2022by Kalstein
YR0259-Kalstein-K-324x324-1.jpg

La variole du singe, également connue sous le nom de variole du singe, est un virus à double chaîne de la famille des Poxviridae et du genre Orthopoxvirus. Les virus de ce genre provoquent des maladies chez l’homme et chez l’animal et sont caractérisés par le fait que leurs infections entraînent la formation de lésions ou de nodules sur la peau. Dans le cas de la variole symique, celle-ci commence par un tableau fébrile, suivi par l’apparition de lésions cutanées indurées et ombilicales, c’est-à-dire déprimées au centre. Les blessures proviennent de la tête, puis s’étendent vers le tronc et les extrémités. Au bout de quatre semaines, les lésions se dessèchent et deviennent des croûtes.

Dans le passé, cette maladie était surtout limitée aux épidémies occasionnelles et aux cas sporadiques en Afrique. Sur ce continent, la plupart des cas signalés provenaient de la République du Congo, de la Sierra Leone, de la République centrafricaine, du Libéria et du Nigéria. Cependant, en 2022, la variole sismique s’est répandue dans environ 70 pays où cette maladie n’était pas commune, ce qui a fait de cette maladie une urgence publique. Pour pouvoir diagnostiquer la variole du singe, il faut effectuer une culture, une réaction de chaîne de polymérase (PCR) ou effectuer l’évaluation à l’aide d’un microscope électronique, l’utilisation de l’une au-dessus de l’autre dépendra des tests disponibles.

Microscopie électronique

Le microscope électronique est un instrument de laboratoire très important dans la recherche scientifique et les diagnostics cliniques. Leur avantage par rapport aux microscopes conventionnels réside dans la capacité d’augmentation des images obtenues, les microscopes électroniques permettent d’obtenir des images beaucoup plus grandes et plus nettes. Le premier microscope électronique a été inventé par Max Knoll et Ernst Ruska entre les années 1925 et 1930, pour sa conception, ils ont été basés sur les études des propriétés d’onde des électrons, faites par Louis-Victor de Broglie.

Le microscope électronique repose sur l’utilisation d’électrons pour l’imagerie d’objets microscopiques, plutôt que sur l’utilisation de lumière visible. Les longueurs d’onde des électrons sont inversement proportionnelles à leur vitesse, ce qui signifie que les électrons qui se déplacent à grande vitesse se caractérisent par des longueurs d’onde courtes.

Le microscope électronique utilise cette base des longueurs d’onde des électrons pour l’observation des échantillons. Lorsque vous allumez un microscope électronique, les électrons sont accélérés à grande vitesse, de cette façon ils frappent avec l’échantillon, ainsi que la lumière visible. Certains électrons traversent l’échantillon et d’autres sont réfléchis, ce qui reconstruit l’image que l’utilisateur visualise.

Microscope électronique pour le diagnostic de la variole simique

L’utilisation de microscopes électroniques dans les laboratoires d’étude des virus et des pathologies est très courante, car ils constituent un équipement très important pour le diagnostic des maladies virales. Les virus étant extrêmement petits, entre 5 et 300 nm, il n’est pas possible de les visualiser dans des microscopes conventionnels, ce qui les rend plus difficiles à étudier. Bien que de nombreux virus aient été découverts et que de nombreux vaccins aient été développés au cours des siècles passés, c’est grâce à l’invention du microscope électronique en 1931 que la structure des virus a pu être clairement connue.

C’est pour cette raison qu’ils sont nécessaires dans le diagnostic de la variole du singe, car la cause de la maladie est un type de virus. L’utilisation du microscope électronique permet d’observer des images du virus provenant d’échantillons prélevés sur des patients. Bien que l’une des méthodes de diagnostic les plus utilisées actuellement soit le PCR, la microscopie électronique est toujours utilisée.

Microscopes de marque Kalstein

Chez Kalstein nous sommes FABRICANTS d’une grande variété d’équipements cliniques et de laboratoire, nos équipements se distinguent par la haute technologie, l’excellente qualité et les prix les plus accessibles du marché. Nous avons des microscopes binoculaires, trinoculaires, invertis, stéréoscopiques, polarisants, métallurgiques et biologiques, entre autres. Si vous souhaitez faire l’ACHAT d’un microscope avec nous, il vous suffit d’entrer dans le catalogue suivant pour demander votre devis ICI

Kalstein

PARIS

Localisation.

2 Rue Jean Lantier, 75001, Paris – France.
(+33) 1 78 95 87 89(+33) 7 60 83 92 83

sales@kalstein.eu

NOUS SITUER

Nous sommes toujours proches.



AVANTAGES

Modes de paiement et d’expédition.



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux.

Restez informé de toutes les actualités du secteur.


Ouvrir le chat
Vous avez besoin d'aide?
Scan the code
Bonjour!
Comment pouvons-nous vous aider?