L’utilisation du microscope pour étudier le virus de la rage chez l’homme

octobre 14, 2022by Kalstein
YR0246-IMG.png

La rage est une maladie virale qui attaque le système nerveux central et se caractérise par une encéphalite aiguë. C’est un virus qui infecte les mammifères, tant domestiques que sauvages, et qui inclut donc l’être humain. Le virus se trouve dans les sécrétions ou la salive des animaux infectés, de sorte que son mode de transmission est par morsure ou par une plaie ouverte sur la peau qui entre en contact avec la salive de cet animal porteur de la maladie. La rage est une maladie dangereuse qui, si elle n’est pas traitée rapidement, entraîne la mort.

Dans les recherches sur le virus de la rage, la microscopie a joué un rôle essentiel dans la découverte et la description de sa structure, ainsi que sa morphogenèse chez les animaux et les cultures tissulaires. Les microscopes les plus utilisés dans leur caractérisation et leur diagnostic sont le microscope d’immunofluorescence et le microscope électronique, l’importance de ceux-ci étant qu’il est possible de voir de très petits agents microscopiques, impossibles à voir avec le microscope conventionnel.

Microscope électronique dans l’étude de la rage

La structure des virus peut être facilement étudiée à l’aide de la microscopie électronique. Les composants et les inclusions qui composent ces agents peuvent être observés en détail. Dans le cas du virus de la rage, ce genre appartenant à la famille des Rhabdovirus, observé sous le microscope électronique, a la forme d’une balle et il est en outre possible de visualiser son noyau constitué d’ARN hélicoïdal à bande unique.

Le microscope électronique est un équipement de laboratoire avec lequel on peut obtenir des images de haute résolution, aussi bien d’échantillons biologiques que non biologiques. Il est largement utilisé dans la biologie et la biomédecine, dans l’étude détaillée des cellules, des tissus et des virus, entre autres, avec ce qui peut répondre aux questions liées à la structure de ces agents microscopiques et le fondement de nombreuses maladies. Sa haute résolution est due à l’utilisation d’électrons, qui ont une longueur d’onde courte, au lieu de l’utilisation de la lumière visible, dont la longueur d’onde est plus longue.

Microscope de fluoressence dans l’étude du virus de la rage

Avec le test DFA ou test d’anticorps fluorescent direct, des maladies telles que la rage peuvent être analysées, grâce à ce test il est possible de vérifier si les tissus d’animaux infectés ont des antigènes du virus, ce qui se traduirait par la présence de la maladie. Le virus de la rage est uniquement présent dans les tissus nerveux et non dans le sang, comme c’est le cas avec d’autres virus, c’est pourquoi le tissu avec lequel la présence d’antigènes doit être recherchée est le cerveau. Ce test est basé sur le marquage fluorescent de l’anticorps antirabique. Il est ensuite incubé avec le tissu cérébral infecté afin que l’antigène se lie à l’anticorps. Enfin, l’échantillon peut être observé avec un microscope à fluorescence d’une couleur vert pomme.

Les microscopes à fluorescence sont similaires aux microscopes conventionnels qui utilisent la lumière visible, à la différence que ceux-ci disposent de dispositifs supplémentaires de fluorescence pour augmenter leurs capacités. Les microscopes conventionnels utilisent la lumière visible, qui se situe entre 400 et 700 nanomètres. D’autre part, les microscopes de fluorescence doivent utiliser une source lumineuse de plus grande intensité pour exciter les particules fluorescentes dans l’échantillon d’intérêt. Les particules fluorescentes émettent une lumière de moindre intensité, mais avec de longues longueurs d’onde, ce qui donne une image agrandie avec des parties d’intérêt brillantes.

Microscopes de marque Kalstein

Si vous êtes intéressé par l’ACHAT d’un microscope pour votre laboratoire clinique ou de recherche, chez Kalstein nous sommes FABRICANTS d’une grande variété de modèles aux meilleurs PRIX. Nous avons des microscopes biologiques, métallurgiques, polarisants, inversés, stéréoscopiques, binoculaires et trinoculaires. Nos modèles biologiques de série YR se caractérisent par:

  • Excellente qualité d’image avec système optique infini.
  • Fonctionnement confortable avec une structure aérodynamique parfaite.
  • Meilleur éclairage avec condensateur central coulissant, remplacement pratique avec contraste de phase et condensateur de champ sombre.

Pour consulter notre catalogue de microscopes, vous pouvez vous rendre ICI

Kalstein

PARIS

Localisation.

2 Rue Jean Lantier, 75001, Paris – France.
(+33) 1 78 95 87 89(+33) 7 60 83 92 83

sales@kalstein.eu

NOUS SITUER

Nous sommes toujours proches.



AVANTAGES

Modes de paiement et d’expédition.



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux.

Restez informé de toutes les actualités du secteur.


Ouvrir le chat
Vous avez besoin d'aide?
Scan the code
Bonjour!
Comment pouvons-nous vous aider?