Importance de l’électrophorèse pour les tests de paternité

novembre 8, 2022by Kalstein
YR03424-IMG-300x300-2.jpg

Strictement parlant, un test de paternité n’est pas un test génétique, car il fournit peu d’informations sur les gènes hérités. Sa seule utilité, en revanche, est de déterminer la longueur des segments individuels d’ADN, et ce faisant, il en révèle beaucoup sur l’ascendance. Pour ce faire, il est important d’utiliser l’électrophorèse, car elle permet la séparation de ces segments, qui après analyse, permet de tirer les conclusions pertinentes.

En ce sens, une personne hérite de la moitié de sa charge génétique de son père biologique. Les gènes réels ne représentent qu’une petite partie de ce phénomène : 98 % de l’information génétique se compose de zones non codantes, dont la fonction est généralement inconnue. Certaines de ces sections sont remplies de répétitions : de courtes séquences de lettres ADN qui est toujours alignées de la même manière. Les tests de paternité sont basés sur l’analyse de ces sections d’ADN. Pour effectuer ces analyses, vous devez :

  • Prélèvement de l’échantillon des parents et de l’enfant.
  • Extraction et purification de l’échantillon.
  • Découpe et multiplication de l’ADN.
  • Séparation de l’électrophorèse sur gel.
  • Analyse statistique et conclusions de l’étude en termes probabilistes.

Quelle est l’utilité des STR dans les tests de paternité ?

Les scientifiques désignent ces répétitions par l’expression anglaise Short Tandem Repeat (STR). Les STR sont constitués de deux à sept bases d’ADN qui peuvent être répétées des dizaines de fois. Le segment « CATC », par exemple, peut se produire dix fois chez une personne, mais vingt fois chez une autre. Il y a d’innombrables STR qui se réunissent de nouveau pour chaque personne. Ils sont aussi individuels qu’une empreinte digitale et permettent une identification quasi unique des personnes (à l’exception des jumeaux identiques).

Les criminologues ont été parmi les premiers à développer une application pratique pour l’analyse des STR. Comme une « empreinte génétique » (équivalente à l’empreinte digitale), il a déjà condamné de nombreux criminels. Mais depuis plusieurs années, l’analyse STR a aussi été la méthode de choix pour éclaircir des questions de paternité contentieuses.

Pour un test de paternité, au moins deux échantillons sont nécessaires : un de l’enfant et un autre du père potentiel, et il est préférable que la mère accepte également de participer à l’analyse. Ensuite, les chercheurs comparent soigneusement les empreintes digitales génétiques et peuvent déterminer si la paternité peut être écartée ou si elle est très probable.

Comment s’effectue le test génétique de paternité ?

La première étape d’un test de paternité consiste à obtenir des échantillons appropriés pour l’analyse ADN. Les échantillons d’ADN étant susceptibles d’être contaminés ou dégradés, il est suggéré d’utiliser des dispositifs pour le prélèvement et le stockage, jusqu’à leur analyse finale. Le test peut même être effectué après le décès d’une personne affectée. Pratiquement n’importe quel tissu corporel est adapté à cela, mais la plupart du temps, ils sont utilisés :

  • Frottis de la muqueuse buccale.
  • Prélèvements sanguins.
  • Bouchons d’oreilles.
  • Restes de barbe de rasoir.

La quantité d’ADN extraite de ces échantillons est généralement très faible ; pour les analyser, les chercheurs doivent encore dupliquer l’ADN. Ils utilisent la réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour ce faire : en quelques heures, des milliers et des milliers de copies des sections STR peuvent être produites. Les copies d’ADN sont ensuite couplées à un pigment pour les rendre visibles à l’étape suivante.

Comment établir la paternité ?

Les sections STR diffèrent par leur longueur et, par conséquent, les copies d’ADN provenant de la réaction en chaîne de la polymérase sont également de longueurs différentes. Ainsi, les scientifiques envoient les copies d’ADN à travers une surface plane (avec un gel approprié) dans un réservoir fermé, dans lequel les petites copies se déplacent plus rapidement que les grandes. Dans ce processus de séparation très important, appelé électrophorèse sur gel, la longueur des copies d’ADN peut être déduite de la vitesse à laquelle elles migrent.

Lors d’un test de paternité, de 15 à 40 marqueurs d’ADN sont généralement analysés. À la fin de l’analyse en laboratoire, les scientifiques ont un grand nombre de points de mesure, c’est-à-dire séparément pour le père, l’enfant et, généralement, aussi pour la mère. Cela signifie à lui seul que peu de choses ont été gagnées : le facteur décisif est l’évaluation statistique suivante des données avec des programmes spéciaux.

En fin de compte, une seule chose peut être établie avec certitude : que l’homme n’est pas le père de l’enfant. La conclusion inverse, c’est-à-dire qu’il est en fait le Père, ne peut jamais être définitivement prouvée. Un test de paternité ne peut indiquer que des probabilités ici, même si elles sont parfois très élevées. Habituellement, les probabilités indiquées ici sont :

  • 0%, dans ce cas, ce n’est pas le parent).
  • Plus de 99%, dans ce cas, il est très probable qu’il soit le père.

Les cellules d’électrophorèse de Kalstein

Les laboratoires effectuant des tests génomiques spéciaux peuvent bénéficier d’une cellule d’électrophorèse du fabricant d’instruments Kalstein. Ces cellules, qui séparent les bandes horizontalement, disposent également d’un réservoir pour la solution tampon qui garantit un refroidissement et un contrôle précis du pH, et les électrodes sont faciles à monter et à démonter. Pour acheter, consulter les prix et les spécifications techniques supplémentaires, vous pouvez consulter le lien ICI

Kalstein

PARIS

Localisation.

2 Rue Jean Lantier, 75001, Paris – France.
(+33) 1 78 95 87 89(+33) 7 60 83 92 83

sales@kalstein.eu

NOUS SITUER

Nous sommes toujours proches.



AVANTAGES

Modes de paiement et d’expédition.



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux.

Restez informé de toutes les actualités du secteur.


Ouvrir le chat
Vous avez besoin d'aide?
Scan the code
Bonjour!
Comment pouvons-nous vous aider?